MAN HUNT DE FRITZ LANG

Man hunt de Fritz Lang (1941)

Le chasseur anglais Thorndike en vacances en Bavière est capturé alors qu’il vise de son fusil le fürher en personne, Adolphe Hitler. Laissé pour mort, il parvient à s’échapper et rentrer en Angleterre. Mais la traque est loin d’être finie et aidé d’une jeune femme (Joan Bennett), il va tenter à nouveau de leur échapper donnant lieu à une scène de poursuite dans le métro mémorable.
Man Hunt est le premier film de Fritz Lang s’attaquant avec virulence au nazisme, nazisme que le réalisateur a fui dès un soir de 1933 juste après s’être vu offert une collaboration avec le parti par Joseph Goebbels. Après un passage en France, c’est à Hollywood qu’il réalise ce thriller Le chasseur chassé se voit cerné dans chaque lieu et refuse jusqu’au bout de confesser un aveu mensonger : être le commanditaire de cet assassinat par l’état major britannique. La scène d’interrogatoire entre Georges Sanders et Walter Pidgeon est d’ailleurs très révélatrice du regard que Lang pose sur le régime. Dans un noir et blanc très contrasté, le cinéaste met en scène un jeu d’ombres menaçantes et donne une place capitale au hors champ, rendant ainsi compte de la violence des pratiques nazies. Le film nous garde en haleine jusqu’au dernier plan avec tous les ingrédients du film noir, une pointe de comédie et une romance impossible et tragique. Un éloge au courage et à la liberté de penser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s