La vie secrète des mots selon Isabel Coixet

The secret life of words (2006)

Hanna est une femme solitaire et mystérieuse. Après une rencontre fortuite, elle part en tant qu’infirmière sur une plateforme pétrolière pour s’occuper d’un homme, Joseph, accidenté par le feu et qui a temporairement perdu la vue. Petit à petit Joseph arrive à apprivoiser Hanna, à lui soutirer quelques informations, voire un mensonge, « c’est que vous m’aimez un peu », lui dit-il.

Autour d’eux l’océan et ses millions de vagues qui viennent heurter la plateforme, Simon le cuisinier, et quatre autres hommes en attente d’être muté sur un autre lieu.

Si au départ on a du mal à comprendre où nous emmène cette histoire avec ce personnage si dérangeant parce que tellement secret (on n’a d’elle que quelques indices comme le savon qu’elle renouvelle à chaque lavage, une femme à qui elle téléphone sans lui parler et sa surdité), le film nous mène très vite ailleurs, à travers cette relation naissante entre ces deux êtres. Cela donne lieu à une scène magnifique où Hanna se livre enfin à Joseph. La suite on vous laisse la découvrir tant elle est inattendue et bouleversante, sans jamais pour autant tomber dans le pathos. Gardons secret la vie des mots d’Hanna un temps encore.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s