JOUER AU PING PONG OU FAIRE L’AMOUR ?

Amours imaginaires

Et si le bonheur ressemblait à une après midi à ne rien faire au soleil, à jouer au ping pong et faire l’amour ? Si ce n’était pas plus compliqué que ça ? Si cela avait le goût sucré de la peau d’un homme et de ses baisers humides ? Se regarder sans mot dire et avoir envie de se dévorer, de garder notre main sur sa nuque, renifler son cou et se mordiller.

L’autre nuit j’ai fait un rêve, je rencontrais un homme qui n’avait rien à voir avec tous ceux que j’avais pu connaitre. Une espèce d’éphèbe silencieux, et dont on se demande s’il est juste sauvage ou carrément bête. Un homme à la peau douce, au regard de velours, aux cheveux remontés en chignon. Un homme aux gestes tendres mais à l’expression vide. Un homme qui vous caresse délicatement les cheveux et qui un instant vous fait oublier que vous ne vous dites rien. Absolument rien.

Je le retrouve et m’assieds sur ses genoux, l’embrasse dans le cou, sur le visage et évite de laisser de trop longs silences s’installer, ces mêmes silences qui me rappellent nos différences. J’occupe ma bouche comme une affamée et lui prend tout son temps. J’aime son rythme et le décalage qui m’oblige à ne pas me précipiter dans une course effrénée au plaisir.
Le reste importe peu. Les mots, les traits d’esprit et la curiosité qui d’habitude me charme chez un homme, ne viennent pas me leurrer. Là il n’y a plus que lui, nature, brut, à prendre ou à laisser. Il m’attire et cela me dépasse. J’aime ces instants d’abandon, je ne maitrise rien et cela me semble doux. Je me laisse aller à cette petite chose toute fragile et ineffable. Seuls comptent ses gestes et son odeur.

Dans la vraie vie il n’y a pas d’amour possible sans mot, sans échange. Le quotidien nous rattrape, le besoin de partager qui nous sommes, ce que nous aimons et de croire que l’autre nous aime pour notre être et pas que de manière sensorielle. Mais cette nuit-là, nos corps nus s’enlacaient et  un instant j’oubliais que notre histoire était impossible.

Le réveil fut aussi brutal que bénéfique.

Publicités

One Reply to “JOUER AU PING PONG OU FAIRE L’AMOUR ?”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s