Tout change, rien ne change

Voilà un moment que je n’avais pas fait mon petit montage annuel de bonne année à travers des extraits choisis de films. Cette année, Godard m’est apparu comme une évidence, à cause de sa disparition récente et aussi parce que ses films soulèvent sans cesse la question du langage, de ce qui nous lie et nous sépare. Ce collage suit l’idée qu’il faut comprendre ce qui nous arrive pour mieux résister, trouver un petit chemin entre soi et les autres, savoir se taire pour mieux profiter du présent, rêver pour mieux échapper à la tristesse du monde, garder en mémoire ce qui ne devrait jamais avoir existé, prendre ses responsabilités, trouver le mot juste pour ne pas blesser, et savoir attraper sa chance. Pour le reste, la beauté sauvera le monde.

Bonne année à toutes et à tous !

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :