ABOUT#2

Paris-New York

Tout a commencé à Paris il y a fort longtemps (comme ils disent dans le nord, ou dans Shrek, au choix). Enfin n’exagérons rien, ce n’est pas si lointain que ça, et sûrement pas de quoi grimper à l’arbre généalogique. A dix ans je découvre La Strada de Fellini et tombe amoureuse du cinéma. A dix sept ans je passe une année entière à égrener les salles du quartier latin. Après mes études de Lettres et Cinéma, je pars vivre un an à New York (une année que je raconte dans un roman graphique qui finira peut être par sortir un jour !). A mon retour, je reprends ma vie parisienne là où je l’avais arrêté, c’est-à-dire dans les salles de cinéma. Je cherche du travail, et là, hasard fou, je rencontre Bertrand Tavernier qui cherche une assistante. Ce fut mon premier (vrai) boulot. Merci la vie (enfin ça c’est plutôt Bertrand Blier mais bon) !

Quatre ans plus tard, je quitte le nid Little Bear Productions et pars non loin pour suivre la formation documentaire des Ateliers Varan. Là je réalise un film sur un bar turc du 10ème arrondissement, Les tangos d’Anatolie. Le film sera sélectionné dans plusieurs festivals.

Paris-Roubaix (en passant par le chemin de Stevenson)

En 2005, je ressens les premiers symptômes néo-ruraux répandus chez les parisiens avec enfants vivant dans des appartements minuscules. Je quitte la plus belle ville du monde (il parait, personnellement je me dis que c’est Rome même si je n’ai jamais mis les pieds là-bas) direction l’Ardèche. Envie de soleil, de grands espaces, de rivière, de montagnes et… de toilettes sèches. Je m’initie au potager, retape ma maison et participe à la pré-sélection de films aux Etats généraux du film documentaire de Lussas et aux Rencontres des cinémas d’Europe d’Aubenas pour qui je rédige des critiques et interviews six années consécutives. Je deviens aussi conceptrice-rédactrice au sein d’un gros groupe de cosmétique (Melvita, L’Occitane) pour qui je réalise tous les contenus de leurs supports de communication. En 2010, Loulipo nait.

Mais après l’appel de la forêt, ce fut l’appel de la cité.

De retour à Paris en 2011, je deviens responsable éditoriale aux Editions Montparnasse et suis en charge des acquisitions de films pour leur plateforme vod sociale. L’idée de la plateforme étant de rassembler les internautes autour de leurs goûts cinéphiliques, nous gérons à plusieurs les communautés sociales de la plateforme,  et, faut le dire, ce fut un succès ! Mais ça, c’était avant l’arrivée de Netflix en France…

Mon amour des extrêmes me mène encore plus au nord, à Lille, plus près de nos amis belges. Mes aller-retours interminables entre Lille et Paris se calment un peu et je réalise un documentaire sur la tournée d’un opéra lyrique burlesque dans les balkans. Aussi fou que ça en a l’air.

J’intègre la SAFIR (Société des auteurs réalisateurs du Nord Pas-de-Calais) et dans ma lancée réalise mon premier court-métrage de fiction, La Virevolte entourée de la jolie dream team de Paul Vecchiali.

Parallèlement LOULIPO reprend du poil de la bête et histoire de ne pas la jouer solo, pendant un an, je deviens membre d’une agence de communication rattachée à la coopérative Grands ensemble avant de me décider début 2016 à reprendre mon envol solitaire.

Publicités