LOUISE WIMMER : l’insoumise

A l’aube de ses 50 ans, Louise Wimmer vit dans sa voiture, se lave dans les cafés et enchaine les boulots précaires de femme de ménage.

Nous avons tous vu ces images de ces deux femmes à la télé vivant dans leur voiture avec les températures hivernales et c’est insupportable. A voir. A croire.

Mais là ce que filme Cyril Mennegun n’a rien à voir avec ça, avec ce misérabilisme culpabilisant que l’on nous sert. Il filme une femme, Louise (Corinne Masiero) et la suit dans son quotidien de galérienne. Pas un plan sans son image, sans son visage, comme s’il n’arrivait pas à décoller son regard d’elle, comme s’il interrogeait sa force de vivre en permanence et cherchait le mode d’emploi dans chacun de ses petits gestes. Il n’y a pas de réponse à part celle de sa personne, de son insoumission au monde et de son sourire.

Magnifique film.